les différentes types de tire bouchon

différents types de tire-bouchons

Comme indiqué ci-dessus, il existe aujourd’hui de nombreux modèles, formes et types de tire-bouchons différents.

Certains de ces outils ont même une histoire.

Par exemple, à l’époque de Napoléon, les bouteilles étaient ouvertes avec un sabre à champagne.

Elle est rarement aussi martiale aujourd’hui.

Au lieu de cela, de nombreux types de dispositifs pour ouvrir et déboucher les bouteilles de vin ont été ajoutés. Les tests et les recommandations de produits peuvent certainement vous aider à trouver votre “tire-bouchon gagnant” personnel parmi tous les modèles.

 

Cependant, nous avons déjà présenté ici les plus importantes :

TYPE DE TIRE-BOUCHON : OUVRE-BOUTEILLE (TIRE-BOUCHON À RESSORT)

Deux leviers en forme de langue de longueurs différentes sont poussés entre le verre et le bouchon et soulèvent doucement le bouchon de la bouteille. Cet ouvre-bouteille est particulièrement recommandé pour le vin vieux et longtemps conservé et le liège friable. Un tire-bouchon à langue à ressort devrait toujours être conservé dans la maison !

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : COUTEAU DE SERVEUR

Il s’agit d’un outil pratique et multifonctionnel largement utilisé. Le couteau est utilisé pour couper les fils et les capsules, la broche est tournée dans le bouchon, un pied d’appui soutient le bord de la bouteille pour économiser la force lors de l’ouverture par levier. Un ajout pratique est l’ouvre-bouchon couronne souvent intégré. C’est notre recommandation.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : COUPE-CAPSULE

Cet ouvre-bouteille n’est en fait pas un tire-bouchon, mais seulement son stade préliminaire. Le coupe-capsules est souvent utilisé pour les vins encapsulés. Il est placé sur le bord de la bouteille. En la tournant autour du bord de la bouteille, la capsule est alors coupée profondément et proprement. Peu importe le matériau dont est faite la capsule.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : PINCE À BOUCHON

Ce type de tire-bouchon est généralement utilisé pour ouvrir le champagne et le vin mousseux. Le bouchon est saisi de l’extérieur avec des pinces et retiré de la bouteille avec précaution. Cela empêche le vin mousseux de mousser.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : TIRE-BOUCHON À PRESSION D’AIR

Il s’agit d’un type de pompe à air avec une longue aiguille et un rail de guidage. L’aiguille est enfoncée dans le bouchon et de l’air est pompé à travers elle dans la bouteille. Cela crée une surpression dans la bouteille, qui pousse le bouchon hors de la bouteille, mais le fait parfois éclater. Vous pouvez l’acheter ici par exemple.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : SCREWPULL

Un large fil sur une broche élastique permet une pénétration facile dans presque tous les matériaux. Enfin, avec ce “tire-bouchon”, il suffit de continuer à tourner et le bouchon sort de la bouteille en douceur. L’exercice de la force est presque nul.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : PINCE À TIRER LES VIS

Ici, une paire de pinces s’accroche au goulot de la bouteille. Une broche fine et flexible est percée dans le bouchon au moyen d’un levier. Dès que l’on tourne le levier, la broche soulève le bouchon de la bouteille. Si vous souhaitez acheter un tire-bouchon un peu plus inhabituel, ce type de tire-bouchon est certainement un bon candidat, mais aussi un modèle coûteux.

 

TIRE-BOUCHON TYPE : T-OPENER

Le classique. Il se compose uniquement d’une poignée et d’une broche, qui est fixée à angle droit au milieu de la poignée. Cependant, l’ouverture avec ce bouchon nécessite beaucoup de force pour le pénétrer, le retirer et le fixer jusqu’à ce que le bouchon sorte de la bouteille avec un fort “pop”. Curieux : aussi courant soit-il, il est impopulaire auprès de nombreux amateurs de vin.

 

TYPE DE TIRE-BOUCHON : ZIG-ZAG

Il ressemble un peu à une paire de ciseaux avec un fuseau court. La partie ouvreuse est transformée en bouchon, les ciseaux sont pressés et le bouchon est transporté hors de la bouteille.

débouchage avec un tire bouchon

Mode d’emploi du tire-bouchon :

économiser l’énergie lors du débouchage

Un bon tire-bouchon doit faire tout son possible pour que l’extraction du bouchon ne nécessite pas plus de force qu’il n’est absolument nécessaire. Il est particulièrement important d’utiliser l’effet de traction maximal. Cela signifie que, selon la forme et la combinaison de la poignée et de la broche, une force minimale est nécessaire pour tirer le bouchon de la bouteille.

 

la technique

En effet, un certain nombre d’effets physiques sont à l’œuvre ici :

La force dite de rappel avec laquelle la pression est exercée sur la bouteille lorsqu’elle est ouverte dépasse souvent la pression appliquée par un pneu de voiture complètement gonflé.

En outre, un bouchon, qui doit rester fermement dans la bouteille jusqu’à l’ouverture, est comprimé pendant le bouchage et est comprimé à environ deux tiers de son volume. Pour faciliter le retrait du bouchon de la bouteille par la suite, il est souvent enduit d’une cire de glissement spéciale.

 


Cependant, la cire de glissement n’est utile que tant qu’elle n’est pas chauffée. Dès que cela se produit (par exemple, parce que les bouteilles ont été exposées au soleil pendant une courte période ou ont été stockées trop longtemps), la cire peut également être utilisée pour coller le bouchon. Cela rend bien sûr beaucoup plus difficile l’enlèvement du bouchon.
Quelle que soit la manière dont l’ouvre-bouteille transporte le bouchon hors de la bouteille, vous devez vous assurer que le bouchon est correctement manipulé lors du débouchage :

 

TIRER LE BOUCHON CORRECTEMENT :

La broche doit être positionnée aussi verticalement que possible au milieu du bouchon et tournée à travers le bouchon dans la même direction verticale. Ensuite, tirez le bouchon verticalement.

 

TIRER LE BOUCHON DE FAÇON INCORRECTE :

Une fois réglé en angle, l’ouvre-bouchon ne perce souvent qu’une partie du bouchon. Peut-être même jusqu’à ce qu’il heurte un mur de verre. Lorsque le bouchon est retiré, le bord de la bouteille augmente la résistance et le bouchon peut se casser.

Alors, maintenant que vous avez appris tant de méthodes pour retirer un bouchon, nous allons vous montrer une autre astuce pour ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon (par exemple lors d’un pique-nique). Tout ce qu’il faut, c’est une chaussure…

CE MOBILIER EST CE DONT VOTRE BÉBÉ A BESOIN

De nombreux meubles ne sont pas nécessaires dans la chambre du bébé. Le bébé a plutôt besoin d’un espace libre où il pourra ramper plus tard.

 

Faire attention à la sécurité

Lorsque vous achetez des meubles, vous devez faire attention à ce qu’ils soient pratiques et adaptés aux enfants et qu’ils offrent un haut degré de sécurité. Avant d’acheter, vérifiez si le sceau d’approbation de sécurité du test GS est disponible.

Dans le cas des meubles laqués, vous devez vous assurer que les laques sont exemptes de substances nocives. Il est préférable de ne pas acheter de meubles aux arêtes vives ou aux coins pointus. Sinon, il y a un risque élevé que votre bébé se blesse lors de ses premières tentatives de ramper et de marcher.

 

 

Le berceau comme premier lit de bébé

Le premier meuble important dont votre bébé a absolument besoin est un berceau. Le bébé dormira beaucoup pendant la journée. Un moïse ou un berceau est idéal pour qu’il puisse être encore près de vous.

Le doux bercement calme également votre bébé. Cependant, il est également un fait que le couffin sera obsolète après quelques semaines.

Il est donc possible d’emprunter ce meuble à des parents ou à des amis si votre budget est plutôt serré.

 

Un must pour les futurs parents : la cellule de changement

Vous aurez également besoin d’un meuble à langer que vous équiperez d’un matelas à langer lavable. Faites attention à la protection contre les chutes latérales, qui est très importante pour la sécurité de votre bébé.

Dans l’unité de change elle-même, vous pouvez ranger les grenouillères et les couches afin d’avoir tout à portée de main lorsque vous vous changez. Pendant les premières années de la vie de votre bébé, vous n’aurez pas besoin d’une armoire dans la chambre du bébé si vous choisissez le meuble à langer suffisamment grand. Vous pouvez ranger tous les vêtements de bébé dans la commode.

Il est préférable de placer un mobile au-dessus de la table à langer. Cela permet de distraire le bébé pendant que vous pouvez changer les couches à votre guise.

 

Après quelques mois, votre bébé sera placé dans le berceau

Après les premières semaines de vie, votre bébé aura également besoin d’un lit d’enfant dans sa chambre. Votre enfant doit se sentir parfaitement à l’aise ici. Choisissez donc un matelas qui n’est pas trop mou pour que votre bébé puisse bien dormir.

Une couverture câline augmente le sentiment de bien-être. Une boîte à musique ou des lampes avec des figures d’animaux facilitent l’endormissement de votre enfant. Lorsque vous achetez, assurez-vous que les barres sont proches les unes des autres et disposées verticalement.

Sinon, votre enfant pourrait passer sa tête à travers ou grimper sur les barreaux lorsqu’il sera un peu plus âgé. La distance ne doit jamais être supérieure à 7,5 centimètres. Les lits d’enfant mobiles sont pratiques car ils vous permettent d’emmener votre bébé sans effort dans le salon ou dans votre propre chambre s’il est malade, par exemple. Cependant, assurez-vous qu’au moins deux roulettes peuvent être bloquées.

meubler la future chambre de bébé

Pour les futures mères et les futurs pères, il n’y a guère de tâche plus belle dans les neuf mois précédant la naissance que de meubler la future chambre de bébé. Bien sûr, vous ne voulez pas en faire quelque chose de mal.

Grâce à nos idées et conseils en matière d’ameublement, vous pouvez vous assurer que votre bébé grandira dans un petit paradis dès le premier jour.

 

LA CONCEPTION OPTIMALE DES MURS ET DES SOLS

Avant même de vous lancer dans l’achat de meubles, vous devez avoir terminé la conception de base de la pièce. Pour un garçon, les parents choisissent généralement la couleur bleu clair, tandis que les filles ont une chambre rose. En général, les couleurs claires et amicales sont préférées. Peindre les murs d’une couleur neutre. Pour rendre le design adapté aux enfants, vous pouvez ajouter des images murales. Les convenances sont, par exemple :

  • Autocollants de princesse
  • Motifs d’animaux
  • Des personnages de conte de fées
  • Autocollant de pirate

Vous pouvez également coller des autocollants fluorescents en forme de lune et d’étoiles au plafond. Cela crée un ciel étoilé qui donne à votre bébé un peu de lumière dans la nuit noire. Un mobile fixé au plafond a également un effet stimulant sur les plus petits. En ce qui concerne le revêtement de sol, il est important de faire attention à l’hygiène, car c’est là que votre bébé fera ses premières tentatives pour ramper. Le revêtement de sol le plus approprié est celui qui est facile à nettoyer, comme le parquet en bois ou le liège. Pour éviter que votre bébé ne se refroidisse, vous pouvez étendre de petits tapis lavables sur le sol. Il y a la possibilité de jouer avec des blocs de construction et des poupées.

 

 

AUTRE MOBILIER UTILE

Outre les incontournables, il existe des meubles qui ne sont pas absolument nécessaires dans la chambre du bébé, mais qui servent néanmoins bien.

Cela s’applique par exemple aux meubles suivants :

  • Un chauffage par rayonnement est utile les jours plus frais
  • Une table à langer avec baignoire pour faciliter la tâche avec votre enfant.
  • Les crochets à manteau au-dessus de la table à langer vous évitent une longue recherche pour trouver la dernière grenouillère, le dernier body ou la dernière serviette
  • Un fauteuil ou un rocking chair est un siège confortable pour les mères qui allaitent
  • Les stores et les rideaux à la fenêtre assurent un sommeil non perturbé pendant la journée
  • Une veilleuse ou un plafonnier à intensité variable est installé de manière à ce que vous ne deviez pas allumer tout l’éclairage lorsque vous allaitez ou changez vos couches la nuit
  • Un babyphone est toujours une bonne idée pour que vous puissiez toujours être sûr que tout va bien sans déranger votre bébé

Si vous tenez compte de ces conseils, votre chambre de bébé deviendra certainement une oasis de bien-être pour vous et votre enfant.

Bain de pieds à Rennes

Comment faire un bain de pieds ?


Avec ou sans additifs ? Chaud ou froid ? En fonction de vos symptômes, vous pouvez faire vous-même un bain de pieds adapté.

 

Bains de pieds chauds et froids

Pour un bain de pieds chaud, la température de l’eau doit être comprise entre 36 et 40 degrés Celsius. La durée du bain est d’environ dix minutes. Selon l’additif, vous pouvez utiliser des bains de pieds chauds une à trois fois par jour.

La température de l’eau pour un bain de pieds froid doit être comprise entre 8 et 18 degrés Celsius. La durée du bain est considérablement plus courte, entre 30 secondes et deux minutes.

 

 

 

 

Bains de pieds en hausse

Pour un bain de pieds surélevé, remplissez un bol ou une baignoire de pieds avec de l’eau chaude (environ 35 degrés Celsius). Mettez-y les pieds et, en 20 minutes environ, ajoutez suffisamment d’eau chaude pour faire monter la température à environ 40 à 45 degrés Celsius. Gardez les pieds dans l’eau chaude pendant environ cinq minutes.

 

Bains de pieds alternés


Vous aurez besoin de deux grands seaux pour un bain alterné. L’eau doit atteindre la largeur d’une main sous la rotule. Remplissez un seau avec de l’eau chaude (environ 38 degrés) et l’autre avec de l’eau froide (environ 18 degrés). Tenez les deux jambes dans l’eau chaude pendant environ cinq à dix minutes, puis dans l’eau froide pendant cinq à dix secondes. Répétez la procédure trois fois. Important : toujours terminer par un bain de pieds froid !

 

L’eau qui coule à flot

L’eau de marche est une variation du bain de pieds froid. Il faut de l’eau froide d’environ 8 à 18 degrés Celsius et suffisamment d’espace. Le meilleur moyen d’y parvenir est donc un grand seau, une baignoire ou la baignoire avec un revêtement antidérapant. L’eau doit atteindre juste en dessous de la rotule. Soulevez chaque jambe en alternance pour que la plante du pied sorte de l’eau (marche de la cigogne).

En moyenne, le temps de marche devrait être de 20 secondes à deux minutes, mais il est préférable de “marcher” une ou deux fois par jour. En règle générale, plus l’eau est froide, plus la demande est courte.

 

Bains de pieds avec additifs

Bain de pieds au romarin : faites bouillir deux cuillères à soupe de romarin séché dans un litre d’eau et laissez reposer le mélange pendant dix minutes. Passez ensuite au tamis et versez le bouillon de romarin dans un bol ou un bain de pieds avec de l’eau chaude. Baignez-y vos pieds pendant environ 15 minutes.

Bain de pieds à la camomille : Pour cela, il faut des fleurs de camomille séchées, environ 50 grammes pour dix litres d’eau. Versez de l’eau bouillante sur la quantité requise de fleurs de camomille et laissez infuser pendant dix minutes. Ensuite, passez-les au tamis, mettez-les dans l’eau chaude du bain de pieds et baignez-y vos pieds pendant dix à quinze minutes.

Bain de pieds en écorce de chêne/liège : Mélangez l’écorce de chêne et le lierre à parts égales et versez une poignée de ce mélange sur un litre d’eau bouillante. Laisser reposer pendant environ 15 minutes, puis filtrer. Versez l’infusion dans un bol d’eau chaude (environ 36 à 40 degrés Celsius) et baignez-y les pieds pendant une dizaine de minutes. Répétez le bain de pieds une fois par jour pendant plusieurs semaines. Au lieu de l’écorce de chêne, vous pouvez également utiliser des feuilles de sauge.
Bain de pieds au magnésium : verser 25 millilitres d'”huile de magnésium” (solution aqueuse de sel de magnésium à 30%) de la pharmacie dans un bol avec environ deux litres d’eau chaude.

Bain de pieds au bicarbonate de soude : Dissoudre environ trois cuillères à café de bicarbonate de soude de la pharmacie dans un grand bol d’eau chaude à 37 degrés. Ajustez la valeur du pH de l’eau de bicarbonate de soude à 8,0 jusqu’à un maximum de 8,5 en utilisant une bandelette de test (en ajoutant soit plus d’eau soit du bicarbonate de soude). Baignez-y les pieds pendant au moins une demi-heure et au maximum une heure.

Bain de pieds à la farine de moutarde : verser environ 10 à 30 grammes de farine de moutarde noire (pharmacie, magasin d’aliments naturels) dans un bac de bain de pieds rempli d’eau à une température maximale de 38 degrés Celsius. Remuez bien. Ensuite, plongez les pieds dans l’eau (l’eau doit atteindre jusqu’en dessous des genoux). Dès que la peau commence à brûler (après environ deux à dix minutes), laissez les pieds dans l’eau pendant environ cinq à dix minutes. Rincez-les ensuite à l’eau chaude, séchez-les, frottez-les avec de l’huile et laissez-les reposer au lit pendant 30 à 60 minutes.
Bain de pieds au vinaigre ou au vinaigre de pomme : mettez une tasse de vinaigre de pomme/ vinaigre et une demi-tasse de sel dans un bol d’eau chaude. Baignez-vous les pieds deux fois par jour pendant dix minutes à chaque fois.

Bain de pieds salé : Dissoudre une demi-tasse de sel (de mer) dans un grand bol d’eau chaude à 37 degrés. Baignez-y vos pieds pendant une dizaine de minutes.

Bain de pieds à l’huile de lavande : mettez cinq gouttes d’huile de lavande dans un bol d’eau chaude. Baignez-y vos pieds pendant environ cinq minutes. Ensuite, il faut les sécher soigneusement, surtout entre les orteils. Un massage ultérieur à la brosse permet de détacher les écailles de la peau. Appliquez ensuite de la crème sur vos pieds.


Bains de pieds désintoxiquants

Certains kinésithérapeutes et praticiens alternatifs proposent des bains de pieds de désintoxication. Mais vous pouvez aussi acheter vous-même l’équipement approprié. Pour le bain de pieds, il faut de l’eau chaude et du sel. Suivez les instructions du fabricant respectif lorsque vous préparez et utilisez le bain de pieds.

Faites vous-même un bain de pieds

 

Faites vous-même un bain de pieds : Recettes et conseils pour une utilisation correcte


Un bain de pieds a de nombreuses fonctions : en été, il a un effet relaxant et rafraîchissant, en hiver, il apporte une chaleur agréable… et pour les différents rhumes, un bain de pieds peut faire des merveilles. Dans cet article, nous expliquons ce à quoi vous devez faire attention et comment trouver le bain de pieds idéal pour vous.

 

Quand un bain de pieds est recommandé

Les bains de pieds ne sont certainement pas une invention des temps modernes, ils étaient déjà largement utilisés dans les temps anciens. Et comme c’est le cas, les recettes ont évolué au fil des siècles. En attendant, il existe une multitude de recettes différentes (nous y reviendrons plus loin) pour différentes applications.

 

 

Par exemple, on utilise des bains de pieds :

  • pour une inflammation du lit de l’ongle
  • pour les problèmes de transpiration des pieds
  • pour le contrôle du pied d’athlète et de la cornée
  • pour les soins des pieds et de la peau
  • avec les pieds froids
  • en cas de fièvre
  • pour se rafraîchir et se détendre (par exemple en été)
  • pour des maladies telles que la cystite, les crampes menstruelles ou le rhume

 

Comme vous pouvez le constater : les possibilités d’application sont multiples !

 

Quand les bains de pieds ne doivent pas être utilisés

Néanmoins, il existe aussi des cas ou des situations dans lesquels un bain de pieds attentionné n’est pas conseillé. C’est le cas, par exemple, si vous souffrez d’une thrombose veineuse (danger d’embolie !) ou de problèmes circulatoires, d’hypertension ou de varices.

En cas de doute, demandez toujours à votre médecin de famille, il peut toujours vous donner des informations fiables !

  • Recettes de bain de pieds
  • Bain de relaxation pour l’été chaud
  • Il suffit de placer vos pieds dans un bain de pieds froid (12° C – 17° C) pendant 10 minutes et de l’éteindre. Pour obtenir un parfum frais, si nécessaire, coupez un autre citron en deux et pressez-les.
  • Bain de pieds contre le pied d’athlète
  • Une fois que vous avez un champignon, il est difficile de s’en débarrasser. Cela peut aider, entre autres, à créer un bain de pieds bienveillant que vous pouvez facilement préparer vous-même avec quelques ingrédients : notamment avec du thé noir !

Le tanin contenu dans le thé noir aide à combattre le pied d’athlète. Pour le préparer, ajoutez 6 sachets de thé noir à un litre d’eau, laissez infuser les sachets pendant environ 15 minutes, puis mettez les pieds dans l’eau pendant 15 minutes.

Important : après le bain, séchez bien vos pieds, enveloppez-les dans de l’eau chaude et ne les laissez jamais humides (l’humidité est le terrain de reproduction des champignons !).

 

Bain de pieds contre les callosités

Les callosités sont très souvent formées sur la plante des pieds, mais sont aussi un compagnon fréquent (gênant) sur le lit des ongles. Les raisons peuvent être une peau trop sèche sur une longue période, ou des chaussures inadaptées. Quoi qu’il en soit, une fois que le durillon est là, on veut le retirer à nouveau.

Un bain de pieds chaud avec 10 à 15 gouttes d’huile de théier adoucit la peau (cornée) et peut ensuite être soigneusement frottée avec une pierre ponce. Cette procédure doit être répétée deux fois par semaine jusqu’à ce que le résultat souhaité soit atteint.


Notre recommandation après un bain de pieds :

Des soins durables sont essentiels pour la peau. Nous recommandons de frotter notre huile d’argan cosmétique sur les pieds après chaque bain de pieds pour le soin de la peau. L’huile est complètement absorbée après quelques minutes seulement et fournit à la peau des ingrédients précieux et une hydratation durable.